Pubblicato il 24 Apr 2020
Pubblicato il 24 Apr 2020
Travailler dans l’informatique en Chine : le parcours de Etienne

Travailler dans l’informatique en Chine : le parcours de Etienne


Etienne est étudiant en Informatique et Sofware Engineer chez Huawei


Tutored est une communauté d’étudiants et jeunes diplômés unis par l’ambition. Cette rubrique rassemble de nombreux témoignages de jeunes talents souhaitant partager leurs parcours dans le but d’inspirer d’autres jeunes et de les motiver dans leur vie académique et professionnelle.


Le parcours académique et professionnel de Etienne se distingue par son expérience à Pékin, en Chine, où il a eu l’opportunité de faire une partie de ses études ainsi qu’un stage dans le domaine IT. Voici ce qu’il nous a raconté !


Où as-tu fait tes études ? Quel parcours as-tu choisi ? 


Après l'obtention du baccalauréat scientifique en 2015, je voulais intégrer une école d'ingénieur en informatique en passant par un parcours technique ne voulant pas faire de prépa. J'ai donc intégré l'IUT d'Orsay (Université Paris-Sud/Paris-Saclay) afin de suivre la formation du DUT informatique. A la fin de ces deux années, j'ai intégré l'Université de Technologie de Belfort-Montbéliard (UTBM) – école d’ingénieur dans le Territoire de Belfort – en continuant dans la branche informatique. 


D’après ton profil LinkedIn, vous avez effectué plusieurs expériences professionnelles, dont une en Chine. Qu’est-ce que cette expérience t’a apporté ? Quelles sont les différences que tu as remarqué entre la France et la Chine, dans un contexte de travail notamment ? 


J'ai effectivement eu plusieurs opportunités de découvrir la Chine à travers des échanges (9 mois) et un stage (6 mois). J'ai travaillé 6 mois à Pékin au sein de la société IQAir. IQAir étant une société Suisse, il y avait une organisation et hiérarchie internationale ce qui peut être très différent d'une entreprise chinoise en Chine ou encore en France. 

Deux choses que m'ont apporté ces expériences : autonomie et ouverture. S'adapter dans un milieu qui est différent de son milieu natal : une culture, une langue, un mode de vie différents, requièrent beaucoup de compréhension et d'autonomie. Une différence dans le travail que j'ai pu observer est la vision de l'entreprise par les employés. En liant subjectivité et objectivité, l'entreprise est vue comme une famille où les moyens sont donnés aux employés afin que leur travail se déroule dans les meilleures conditions.


Aujourd’hui, vous travaillez en tant que Software Engineer chez Huawei. Comment en êtes-vous arrivé à occuper ce poste ? Le processus de recrutement a-t-il été compliqué ? 


A la fin du cursus de l'UTBM, un stage de fin d'études de 6 mois doit être réalisé. Une offre du centre de recherche de Huawei est parvenue à mon école, offre qui a reçu ma candidature fin décembre 2019. En comptant à partir de la date du premier entretien, le processus n'a duré que deux semaines et a été très simple. J'ai eu tout d'abord un entretien avec la personne qui est aujourd'hui mon tuteur puis, peu de temps après, avec le service RH. 


En quoi consiste exactement votre travail ? 


En intégrant le service "Algorithm and Software Design", je m'occupe d'optimiser certains processus d'un projet afin que ces derniers s'exécutent plus rapidement. Ces optimisations se font par le biais de solutions algorithmiques. Ce travail ne reste toutefois qu'une toute petite partie de ce qu'un Software Engineer peut faire. 


Avez-vous un conseil à donner à un jeune étudiant souhaitant travailler dans le même domaine que vous ? 


Pour travailler dans le même domaine, il faut avoir une bonne veille technologique et ne pas attendre que l'école dont vous faite partie vous apprennes tout. L'école vous apprendra les bases de la réflexion et techniques dans votre domaine afin que vous puissiez par vous-mêmes continuer ce travail d'apprentissage et d'utilisation des technologies. 

 

Etienne est étudiant en Informatique et Sofware Engineer chez Huawei


Tutored est une communauté d’étudiants et jeunes diplômés unis par l’ambition. Cette rubrique rassemble de nombreux témoignages de jeunes talents souhaitant partager leurs parcours dans le but d’inspirer d’autres jeunes et de les motiver dans leur vie académique et professionnelle.


Le parcours académique et professionnel de Etienne se distingue par son expérience à Pékin, en Chine, où il a eu l’opportunité de faire une partie de ses études ainsi qu’un stage dans le domaine IT. Voici ce qu’il nous a raconté !


Où as-tu fait tes études ? Quel parcours as-tu choisi ? 


Après l'obtention du baccalauréat scientifique en 2015, je voulais intégrer une école d'ingénieur en informatique en passant par un parcours technique ne voulant pas faire de prépa. J'ai donc intégré l'IUT d'Orsay (Université Paris-Sud/Paris-Saclay) afin de suivre la formation du DUT informatique. A la fin de ces deux années, j'ai intégré l'Université de Technologie de Belfort-Montbéliard (UTBM) – école d’ingénieur dans le Territoire de Belfort – en continuant dans la branche informatique. 


D’après ton profil LinkedIn, vous avez effectué plusieurs expériences professionnelles, dont une en Chine. Qu’est-ce que cette expérience t’a apporté ? Quelles sont les différences que tu as remarqué entre la France et la Chine, dans un contexte de travail notamment ? 


J'ai effectivement eu plusieurs opportunités de découvrir la Chine à travers des échanges (9 mois) et un stage (6 mois). J'ai travaillé 6 mois à Pékin au sein de la société IQAir. IQAir étant une société Suisse, il y avait une organisation et hiérarchie internationale ce qui peut être très différent d'une entreprise chinoise en Chine ou encore en France. 

Deux choses que m'ont apporté ces expériences : autonomie et ouverture. S'adapter dans un milieu qui est différent de son milieu natal : une culture, une langue, un mode de vie différents, requièrent beaucoup de compréhension et d'autonomie. Une différence dans le travail que j'ai pu observer est la vision de l'entreprise par les employés. En liant subjectivité et objectivité, l'entreprise est vue comme une famille où les moyens sont donnés aux employés afin que leur travail se déroule dans les meilleures conditions.


Aujourd’hui, vous travaillez en tant que Software Engineer chez Huawei. Comment en êtes-vous arrivé à occuper ce poste ? Le processus de recrutement a-t-il été compliqué ? 


A la fin du cursus de l'UTBM, un stage de fin d'études de 6 mois doit être réalisé. Une offre du centre de recherche de Huawei est parvenue à mon école, offre qui a reçu ma candidature fin décembre 2019. En comptant à partir de la date du premier entretien, le processus n'a duré que deux semaines et a été très simple. J'ai eu tout d'abord un entretien avec la personne qui est aujourd'hui mon tuteur puis, peu de temps après, avec le service RH. 


En quoi consiste exactement votre travail ? 


En intégrant le service "Algorithm and Software Design", je m'occupe d'optimiser certains processus d'un projet afin que ces derniers s'exécutent plus rapidement. Ces optimisations se font par le biais de solutions algorithmiques. Ce travail ne reste toutefois qu'une toute petite partie de ce qu'un Software Engineer peut faire. 


Avez-vous un conseil à donner à un jeune étudiant souhaitant travailler dans le même domaine que vous ? 


Pour travailler dans le même domaine, il faut avoir une bonne veille technologique et ne pas attendre que l'école dont vous faite partie vous apprennes tout. L'école vous apprendra les bases de la réflexion et techniques dans votre domaine afin que vous puissiez par vous-mêmes continuer ce travail d'apprentissage et d'utilisation des technologies.