L’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse est une université française, basée à Avignon (Vaucluse). Université autonome, l’une des plus petites de France métropolitaine, elle accueille près de 7 500 étudiants à tous les niveaux de formation, jusqu’au doctorat, et héberge une quinzaine de laboratoires de recherche.

Histoire

Origine

Un légat du pape a créé en 1227 un enseignement théologique à Avignon. Des écoles municipales de grammaire sont attestées en 1243. Un embryon d’enseignement médical existe en 1297.

Une école de droit civil a été créée à Avignon, probablement en 1263. Charles II, roi de Naples et comte de Provence, a placé ses étudiants sous sa protection et décide, en 1298, que les grades seront conférés par son chancelier. Mais il ne semble pas que l’ jus ubique docendi soit attaché à ces diplômes.

Une université a été créée avant 1302, quand des privilèges sont accordés par Charles II, suivis d’autres privilèges accordés le 5 mai 1303.

L’université médiévale

Pour concurrencer la création de la Sorbonne, jugée trop proche du pouvoir royal français, une bulle du pape Boniface VIII érige le studium d’Avignon en studium generale, donnat le jus ubique docendi à l’université d’Avignon le . Les écoles qui existent déjà (médecine, théologie, arts grammaticaux…) sont fédérées autour de quatre facultés et développées au sein de l’université grâce aux subsides de la papauté encore romaine. Le 5 mai de la même année, Charles II, roi de Sicile et comte de Provence, accorde des immunités aux études d’Avignon.

Avignon est l’une des plus anciennes universités de France et la création de celle de Rome se fait la même année.

Elle se développe avec la présence des papes à Avignon, rivalisant avec les universités de Montpellier et Toulouse, jusqu’à accueillir 17 000 étudiants. Puis après le retour des papes à Rome, l’Université centré sur le droit perd de son prestige face aux Jésuites et aux séminaires. En 1608 la jeune fille de Barcelonne Juliana Morell y à reçu le degré de Docteur en Lois, étant la première femme docteur de l’Europe.

À la Révolution française, la ville est annexée à la France et l’université supprimée comme toutes les universités françaises par le décret du .

L’université actuelle

Avignon redevient universitaire en 1963, par l’ouverture d’un Centre d’enseignement supérieur scientifique, suivi l’année suivante de celle d’un Centre d’enseignement supérieur littéraire. Les deux entités dépendent respectivement de la Faculté des Sciences et de la Faculté des Lettres d’Aix-Marseille.

Le vendredi , Jean-Pierre Saltarelli, président de l’UNEF au Collège littéraire universitaire d’Avignon, et Gérard Gelas, surveillants au Lycée Mistral, apprennent l’occupation de la Sorbonne par les forces de l’ordre. Le samedi 4 mai, ils réunissent un petit groupe pour déterminer la marche à suivre. Ils sont rejoints par Jean-Pierre Jackson, élève-maître à l’École normale d’Avignon. Il est décidé de proposer une grève générale des étudiants dès le lundi et une manifestation le mardi . C’est le début de la grève générale dans l’agglomération d’Avignon.

En 1972, les deux Unités d’enseignement et de recherche (CLU et CSU) sont fusionnées dans un centre universitaire, qui devient université de plein exercice (indépendante de l’Université d’Aix-Marseille) le sous le nom d’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse. À cette époque, trois UFR (Lettres et Sciences Humaines, Sciences Exactes et Naturelles, Sciences et Langages Appliqués) se partageaient 2 000 étudiants.

Le quatrième pôle, le juridique, est issu de la création d’une faculté de droit en lieu et place d’une annexe de l’Université d’Aix Marseille III. Suivront par la suite un Institut Universitaire de Technologie en 1990 et un Institut Universitaire Professionnalisé en 1992.

Pour éviter une trop grande dispersion des étudiants (il y avait dix sites d’implantation en 1991) et redynamiser le centre-ville, il est décidé de déplacer les différentes formations au sein d’un site unique, apte à accueillir des équipements collectifs (Bibliothèque et restaurant universitaires notamment). L’aménagement de l’ancien hôpital Sainte-Marthe est lancé, et aboutit à la rentrée 1997.

Composantes

Elle regroupe quatre Unités de Formation et de Recherche (UFR), un Institut universitaire de technologie (IUT) et le Centre d’Étude et de Recherche en Informatique (CERI) (ancien IUP).

Unités de formation et de recherche

L’université d’Avignon se divise en quatre composantes :

  • L’U.F.R. Sciences Humaines et Sociales, qui se compose des départements de Géographie, d’Histoire et d’Information et Communication.
  • l’U.F.R. Arts, Lettres et Langues, qui se compose des départements de Langues Étrangères Appliquées (LEA), de Lettres Modernes et de Langues, Littératures et Civilisations Étrangères et Régionales (LLCER).
  • l’U.F.R. Sciences, Technologies, Santé, qui se compose des départements d’Informatique, de Physique/Chimie, de Sciences de la Vie et de la Terre, de Mathématiques / Mathématiques prépa concours polytechniques, et de Sciences et Techniques des Activités Sportives et physique (STAPS).
  • l’U.F.R. Droit, Économie, Gestion, qui se compose des départements d’Administration Économique et Sociale (AES) et de Droit.

Instituts

  • Institut universitaire de technologie d’Avignon (4 départements : Techniques de commercialisation, Génie biologique, Génie du conditionnement et de l’emballage et Statistique et traitement informatique des données)
  • Centre d’Étude et de Recherche en Informatique (CERI), ex institut universitaire professionnalisé.

Enseignements

Lettres modernes

Au sein du département de Lettres les étudiants peuvent préparer une licence (avec un tronc commun de deux ans et trois parcours en troisième année, dont un consacré au théâtre) et un Master de recherche « Littérature, Théâtre, Arts et cultures ».

Depuis la rentrée universitaire 2015-2016 les étudiants peuvent s’inscrire aussi dans un autre Master recherche, un master théâtre, « Théâtre et patrimoine: textes, théories et représentations ». Ce Master transdisciplinaire (Lettres, Anglais, Espagnol, Italien) est en partenariat avec les institutions liées au théâtre (Chartreuse de Villeneuve-les-Avignon, Maison Jean Vilar, Festival, Conservatoire) et les théâtres permanents locaux.

Agrégation d’italien

L’université accueille les épreuves orales d’admission de l’agrégation d’italien.

(source Wikipédia)

Art, lettres, langues
droit, économie, gestion
sciences humaines et sociales
Sciences, technologies, santé