L’Université de Lille, Droit et Santé (nom officiel : Lille-II) est l’une des trois universités publiques de Lille. Elle est membre de la ComUE université Lille Nord de France. Elle est issue des anciennes facultés de droit, médecine et pharmacie de l’université de Lille, héritière de l’université de Douai créée en 1559.

L’université Lille-II est pluridisciplinaire : droit, science politique, santé, gestion et sport. Elle regroupe six unités de formation et de recherche (UFR) : la faculté des sciences juridiques, politiques et sociales, la faculté de médecine, la faculté des sciences pharmaceutiques et biologiques, la faculté de chirurgie dentaire, la faculté des sciences du sport et de l’éducation physique et la faculté de finance, banque, comptabilité (anc. ESA). Elle comprend aussi des IUT (IUTC) et IUP qui sont décentralisés à Roubaix, et le Service de formation permanente (SFP) à proximité du CHRU de Lille. L’Institut d’études politiques de Lille(Sciences-Po Lille), situé à Lille-Moulins, est un établissement rattaché à cette université.

Au niveau recherche, les équipes de Lille 2 sont associées à des organismes comme le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) et l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM) et en partenariat, dans le domaine de la santé, avec la recherche clinique. Il existe deux écoles doctorales, l’une dans le domaine des sciences juridiques, politiques et de gestion, l’autre en biologie-santé.

Elle est actuellement en phase de réunification avec les autres universités de Lille 1 et Lille 3, pour former d’ici 2018 une seule grande Université de Lille de 70 000 étudiants.

Histoire

Initialement autorisée en 1559 à Douai par les papes Paul IV et Pie IV dans la mouvance de la Contre-Réforme et du Concile de Trente, créée effectivement par Philippe II d’Espagne (d’abord les Facultés de droit, puis celle de médecine et des Arts), l’organisation médiévale primitive rayonne jusqu’à la Révolution française qui fit disparaître les facultés. Progressivement réorganisée, elle s’implante à Lille en 1885/86. L’université de Lille comprend alors les quatre grandes composantes : droit, lettres, médecine et sciences. Les premiers bâtiments de la faculté de médecine et de pharmacie de Lille sont inaugurés par Jules Ferry le 24 avril 1874, prenant la suite de l’école de préparation à la pharmacie créée en 1805. Les principaux locaux de recherche de la faculté de médecine et de pharmacie sont construits à l’angle de la rue Jean-Bart et de la rue de Valmy, face à la place Philippe-Lebon. Les travaux, confiés à l’architecte Carlos Batteur, se sont déroulés de 1876 à 1892.

La forme actuelle de l’université date de 1971 (application de la réforme de 1968), avec l’éclatement en trois structures universitaires distinctes, dont Lille 2. Son siège social se trouve rue Paul-Duez (Constitutionnaliste de renom, ancien doyen de la Faculté de droit de Lille). Elle compte 1 800 personnels (dont 1 000 enseignants et enseignants-chercheurs permanents) pour 22 000 étudiants/ans (formation initiale), répartis sur une vingtaine de sites, cette multipolarité n’étant pas sans poser des problèmes de synergie, ajoutés « au mariage de la carpe et du lapin » (rapport d’évaluation – 1995) que constitue la cohabitation de deux pôles distincts : droit et santé. Elle aura cependant perdu, dans la dernière décennie du xxe siècle, le contrôle de deux unités excentrées (son antenne de Boulogne-sur-Mer et l’IUT de Lens). Son président est, depuis le 19 avril 2012, le professeur Xavier Vandendriessche, agrégé des Facultés de droit.

Composantes

UFR de droit

La Faculté des sciences juridiques, politiques et sociales de Lille II se situe dans le quartier Moulins au sud-ouest de Lille. Depuis sa création au xvie siècle, la Faculté a beaucoup voyagé : de Douai, où elle prospérait initialement jusque Lille. Installée en 1895 rue Angelier (les locaux existent encore), elle déménage en 1949 rue Paul Duez (siège actuel de l’université), avant d’émigrer en 1975 à Pont-de-bois à Villeneuve-d’Ascq. Enfin, en 1995 il est décidé que la nouvelle faculté de Droit de Lille-Moulins prendra place sur le site rénové de l’ancienne filature Leblan, place Déliot.

L’amphithéâtre de prestige est dédié à René Cassin, prix Nobel de la paix, qui enseigna comme professeur de droit à Lille.

Il existe encore une antenne de la faculté à Cambrai. L’autre antenne, qu’elle animait à Boulogne-sur-Mer, a été absorbée par la création de l’université du Littoral basée à Dunkerque.

La Faculté dispose de son propre département de formation continue.

Son doyen actuel est le professeur Bernard Bossu.

On y trouve divers instituts : criminologie – IEJ (études judiciaires), ICEU (construction, environnement et urbanisme), IPAG (préparation à l’administration générale). La Faculté abrite en outre l’École supérieure des affaires de Lille, le CRFPB (Centre régional de formation professionnelle des barreaux), l’IST (Institut des sciences du travail), ainsi que des laboratoires de recherches, tels que le Centre Demogue, Le Centre d’Histoire Judiciaire, le CERAPS (Centre d’Études et de Recherches Administratives, Politiques et Sociales (UMR 8026 CNRS)) ou l’IREENAT (Institut de recherches sur l’évolution de l’environnement des activités transnationales)

Les effectifs : environ 7 000 étudiants et 600 enseignants titulaires dont 140 enseignants-chercheurs.

L’offre de formation initiale : la Faculté a adopté le cursus LMD. Elle propose une « Licence Droit » qui se décline sous deux parcours (Parcours Droit et parcours systèmes juridiques de l’Union Européenne (droits comparés des pays membres de l’UE), une licence « Administration Economique et Sociale (AES) », une « Licence Science Politique », une capacité en droit, de multiples masters (Science politique, Droit privé, Droit public, Droit des affaires, etc.) jusqu’au doctorat. Par ailleurs la Faculté propose une filière professionnelle : licence (Management des petites et moyennes entreprises; Transport) ; master (Droit des activités transnationales; Défenses et sécurité nationales et européennes; Droit de l’entreprise, etc.). Elle propose également un parcours complet en Science politique : Licence, Master Professionnel et Master Recherche.

UFR de médecine

La Faculté de médecine Henri Warembourg de Lille II est le produit d’une longue histoire entamée à Douai en 1570 et qui commence à Lille par une École royale de Chirurgie à partir de 1705, transformée en une école de médecine mise en place par la municipalité de Lille en 1805 ; mais l’étape décisive du développement lillois est la création en 1874 de la Faculté mixte de Médecine et de Pharmacie, implantée rue Jean-Bart et inaugurée par Jules Ferry le 24 avril 1874. Celle-ci finira par émigrer à la nouvelle cité hospitalière, à l’est de Lille, achevée en 1951-1953. Elle s’y trouve encore aujourd’hui, sur le campus du Centre hospitalier régional universitaire de Lille (CHRU), mais occupe de nouveaux locaux depuis 1996, signés de l’architecte Gilles Neveux, inaugurés par Jacques Chirac, et dédiés à l’un de ses anciens doyens, également premier président de l’université de Lille II, le professeur Warembourg. Depuis 1981, l’Institut d’orthophonie Gabriel-Decroix de Lille est rattaché à la Faculté de médecine.

La Faculté se divise en deux pôles : le pôle recherche faisant face à l’hôpital Claude Huriez et le pôle formation où sont formés les jeunes médecins. L’administration de la faculté se situe au pôle formation et rue Paul Duez au centre de Lille. En janvier 2010, le professeur Didier Gosset est élu doyen, remplaçant le professeur Jean-Paul Francke.

Les effectifs : Étudiants : 11 000 étudiants et 550 personnels (dont 287 enseignants-chercheurs)

La Faculté assure la formation initiale et la formation continue des médecins, et contribue à la formation des autres professionnels de santé, et à la recherche médicale fondamentale et clinique.

L’offre de formation initiale 2005-2006 :

  • les formations Santé (Médecine; Sage-femme)
  • Les formations paramédicales (Prépa Kinésithérapeute, via la première année du Premier cycle des études médicales (PCEM1), ou encore par la première année de licence STAPS; Orthophonie à l’Institut d’orthophonie Gabriel-Decroix ; Orthoptie)
  • Autres Formations (Licence Ingénierie de la Santé; Diplôme d’Université de délégué médical; Diplôme d’Université Santé/Environnement; 3e cycle de spécialités (DES), MSBM, DEA, Doctorat d’Université, licence et maîtrise des sciences sanitaires et sociales).

UFR de pharmacie

La Faculté des Sciences pharmaceutiques et biologiques de Lille II est l’héritière de la Faculté mixte de médecine et de pharmacie créée en 1874. Henri Lotar fut le premier titulaire de la chaire de pharmacie créée en 1881 (on peut voir le mobilier et divers objets de son officine au musée de la Faculté de pharmacie). La dichotomie s’ébauche en 1970, lors de la création de l’université de Lille II, avec la constitution d’une UER de pharmacie, qui devient autonome en décembre 1980, lors du regroupement des UER médicales au sein de la Faculté de médecine. Elle se trouve près du CHRU de Lille, rue du Professeur-Laguesse, en compagnie du SFP de Lille II (Service commun de formation permanente). Son doyen est le professeur Luc Dubreuil.

Les effectifs : une centaine d’enseignants-chercheurs pour 2000 étudiants

L’offre de formation initiale :

  • Cursus des études de pharmacie
  • MSBM (Maîtrise des Sciences Biologiques et Médicales)
  • 10 Diplômes de 3° cycle (4 DES d’internat, 2 DESS, 1 DEA ET 2 masters, doctorat et habilitation à diriger les recherches)
  • 2 DU (Santé – Environnement, toxicologie médicale)
  • 2 DEUST (TOPS, Santé-environnement

UFR dentaire

La Faculté d’odontologie de Lille II est d’abord liée à l’histoire de la Faculté de médecine, au sein de laquelle est autorisée l’enseignement dentaire, le 30 novembre 1903, grâce au docteur Abel Caumartin. Lille devient ainsi la seconde ville, après Nancy, à posséder un tel enseignement. L’Institut de stomatologie, finalement ouvert en 1935, boulevard Paul-Painlevé, et détruit en 1944, est reconstruit en 1965 à son emplacement actuel, place de Verdun (proche du centre hospitalier), avant de devenir également un centre de soin et d’être érigé en UER en 1970, sous la direction du professeur Marcel Lemaire, prothésiste réputé.

UFR du Sport

La Faculté des Sciences du Sport et de l’Education Physique de Lille II est la plus récente composante facultaire. Elle se situe sur la commune de Ronchin, au sud de Lille. Elle assure la formation des enseignants en éducation physique et sportive. Elle dispose notamment d’un grand stade, d’un gymnase et d’une piscine couverte. Son directeur est Guillaume Penel.

Les effectifs : Plus de 80 personnels (dont 60 enseignants) pour environ 2000 étudiants.

L’offre de formation : Parallèlement à une formation académique déclinée sous la forme du système LMD, les formations ont été professionnalisées afin de répondre au marché de l’emploi dans les domaines de l’enseignement et des activités physiques, sportives, artistiques et de loisirs. Quatre filières spécialisées (entraînement sportif, management du sport, activités physiques adaptées, éducation et motricité) sont proposées et des diplômes professionnels (un DEUST « encadrement et animation des APS » et une licence professionnelle « Management des Associations Sportives ») sont proposés.

(source Wikipédia)

Droit
Santé
Gestion
Sport