L’université de Nantes est une université française implantée en Loire-Atlantique et en Vendée, et dont les principaux campus sont situés à Nantes métropole. Créée sous sa forme actuelle en 1961, elle trouve son origine dans l’Université de Bretagne fondée en 1460 à Nantes par François II, duc de Bretagne qui, après avoir été déménagée à Rennes en 1735, fut dissoute au moment de la Révolution française en 1793.

Elle possède des antennes à Saint-Nazaire et à La Roche-sur-Yon et est membre fondateur de l’Université Bretagne Loire.

Historique

Héritière de l’université de Bretagne est fondée en 1460 et dissoute en 1793, l’université actuelle a été créée par le décret 61-1519 du 29 décembre 1961 ré-institue une université à Nantes, avec date d’effet au 1er janvier 1962. En mai 1961, Michel Debré, Premier ministre vient poser la première pierre de la Faculté des sciences en présence du maire de la ville Henry Orrion. En 1962, trois facultés nouvelles (sciences, lettres, droit) s’installent sur le campus des bords de l’Erdre sur les domaines du Tertre et de la Lombarderie récemment acquis par la ville de Nantes.

La Loi Faure qui fait suite aux événements de mai 1968 supprime les facultés et institue des « unités d’enseignement et de recherche » au sein des nouveaux établissements publics universitaires désormais autonomes. En 1970, les statuts de l’université de Nantes sont adoptés : ils font mention de six unités de formation et de recherche (UER) littéraires, cinq UER scientifiques, l’UER de droit, de sciences économiques, de gestion des entreprises, de médecine, de pharmacie et d’odontologie.

Développements

Une filière d’AES ouvre en 1989 sur le site de Saint-Nazaire. Elle fermera à la rentrée 2010. Polytech’Nantes ouvre en 2000. Les travaux pour de nouveaux locaux pour la faculté de médecine commencent en 2000 quai de Tourville et sont initialement prévus pour s’achever pour 2005 avant d’être repoussés à 2011. Ils accueillent aujourd’hui l’IRSUN (Institut de Recherche en Santé de l’Université de Nantes).

Le transfert du CHU vers l’île de Nantes à l’horizon 2020-2025 se traduira par le transfert des facultés de santé (Médecine, Odontologie, écoles paramédicales) à immédiate proximité du futur hôpital, tandis que la faculté de pharmacie qui a emménagé dans ses nouveaux locaux en 2011 et les étudiants de première année de faculté resteront sur leur site actuel au nord de la Loire, autour de l’amphi Kernéïs.

En 2009, l’université est membre fondateur du pôle de recherche et d’enseignement supérieur (PRES) Université Nantes Angers Le Mans. Elle accède aux « compétences élargies » au . En 2016, dans le cadre de la mise en œuvre des COMUE (Communautés d’universités et établissements), l’Université de Nantes rejoint l’Université Bretagne Loire (UBL) en tant que membre fondateur.

Composantes

Conformément au code de l’éducation qui fixe l’organisation légale des universités publiques en France, l’université de Nantes se compose de plusieurs composantes. On trouve d’une part les unités de formation et de recherche (UFR) et d’autre part les « instituts et écoles ». L’université se compose donc de :

Unités de formation et de recherche

  • UFR de droit et de sciences politiques,
  • UFR lettres et langages,
  • UFR d’histoire, histoire de l’art et archéologie,
  • UFR de psychologie,
  • UFR de sociologie,
  • UFR de langues et cultures étrangères,
  • UFR de sciences et techniques,
  • UFR des sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS),
  • UFR de médecine et techniques médicales,
  • UFR des sciences pharmaceutiques et biologiques,
  • UFR d’odontologie.

Instituts et écoles

Institut de préparation à l’administration générale (IPAG),

  • Institut d’économie et de management de Nantes – Institut d’administration des entreprises (IEMN-IAE),
  • Institut de géographie et d’aménagement régional de l’Université de Nantes (IGARUN),
  • Institut de français langue étrangère (i-FLE),
  • École polytechnique de l’université de Nantes,
  • Institut universitaire de technologie de Nantes,
  • Institut universitaire de technologie de Saint-Nazaire,
  • Institut universitaire de technologie de La Roche-sur-Yon,
  • Observatoire des sciences de l’Univers Nantes Atlantique (OSUNA),
  • École supérieure du professorat et de l’éducation.

(source Wikipédia)

droit, économie, gestion
art, lettres, langues
sciences, technologie, santé
sciences humaines et sociales