L’université de Toulon est une université située à Toulon en France. Sa création remonte à 1979. Elle possède des lieux d’implantation à Toulon, La Garde – La Valette, Saint-Raphaël, La Seyne-sur-Mer et Draguignan.

L’université est spécialisée dans l’enseignement des sciences et des techniques, du droit, des sciences économiques, du sport, et des sciences humaines, et forme quelque 10 000 étudiants dans ces domaines.

Historique

Dates clefs

Les premières composantes d’enseignements s’installent en 1968 sur un domaine agricole de 20 hectares. Cette propriété, mi-forêt mi-vignoble, abritait à l’origine le château Saint-Michel, ancienne résidence d’été des seigneurs de La Garde au xvie siècle. Ce domaine a été vendu à la ville de Toulon qui en fit le terrain de l’université. De nouvelles composantes furent ensuite développées sur l’ensemble du département : Toulon, La Valette, Draguignan, et Saint-Raphaël. L’université change de nom en 2004 et devient l’Université du Sud Toulon-Var (USTV). Elle change à nouveau de nom en 2013 pour devenir l’université de Toulon.

  • 1er septembre 1968, création de l’IUT de Toulon comportant le département Gestion des entreprises et des administrations.
  • Rentrée 1969, création du département Génie mécanique et Productique à l’IUT.
  • Rentrée 1970, création du département Techniques de commercialisation à l’IUT. Création du département Génie électrique et Informatique industrielle à l’IUT.
  • 25 juin 1970, création du Centre universitaire de Toulon et du Var (décret no 70-582 du 25 juin 1970) comportant 3 unités d’enseignement et de recherche : IUT, UFR de Sciences et Techniques et UFR de Sciences juridiques et économiques.
  • Rentrée 1972, création de la formation continue.
  • 1er octobre 1979, transformation du Centre universitaire de Toulon et du Var en Université de Toulon et du Var (décret no 79-150 du 22 février 1979).
  • 6 mars 1985, création de l’UFR de Sciences économiques (conseil d’administration du 6 mars 1985).
  • Rentrée 1988, création du département Biologie appliquée à l’IUT (arrêté du 8 avril 1988).
  • Rentrée 1991, création de l’école d’ingénieurs ISITV. Création de l’UFR Lettres et Sciences humaines avec une filière Langues étrangères appliquées (LEA).
  • Rentrée 1992, création du département Génie industriel et Maintenance à l’IUT.
  • Rentrée 1994, création d’une antenne de l’IUT à Saint-Raphaël avec l’ouverture du département Services et Réseaux de communication. Création d’une antenne de l’IUT à Draguignan avec l’ouverture du département Gestion des entreprises et des administrations.
  • Rentrée 1996, création de la filière STAPS. Création de la filière LLCE anglais et espagnol. Création de la filière Lettres modernes (LM)
  • Rentrée 1997, création de l’Université du Temps libre.
  • Rentrée 2000, la filière STAPS devient un UFR. Création de l’incubateur d’entreprises. Certification ISO 9002 de la Faculté des Lettres, de la formation continue, de l’UFR Sciences de gestion. Création de l’IUP Sciences de gestion. Création de l’École doctorale. Inauguration du pôle technologique.
  • Rentrée 2001, création de l’IUP de Droit social.
  • Rentrée 2002 : Création de l’IUP Ingémédia, Ingénierie de l’Internet et du Multimédia, à l’initiative du Pr Luc Quoniam.
  • Rentrée 2004 : Adoption par l’université du Sud-Toulon-Var de la réforme LMD sur l’harmonisation européenne des diplômes.
  • Rentrée 2005 : Participation de l’USTV aux pôles de compétitivité.
  • Rentrée 2008 : L’institut Ingémédia devient une unité de formation et de recherche en sciences de l’information et de la communication (UFR Ingémédia)
  • En 2009, un rapport administratif commandé par le ministère de l’Enseignement supérieur sur un trafic présumé de diplômes au bénéfice d’étudiants étrangers à l’université de Toulon mettrait en cause l’institution pour « des recrutements douteux d’étudiants étrangers ». Les inspecteurs généraux chargés de l’enquête auraient constaté de « graves dysfonctionnements au sommet de l’université varoise, notamment dans les procédures d’admission des étudiants étrangers ».
  • Le 19 octobre 2009, la ministre de l’Enseignement supérieur a suspendu le président de l’université, Laroussi Oueslati, et ses deux vice-présidents, Pierre Sanz de Alba et Yves Lucas, soupçonnés d’avoir entravé l’enquête administrative sur les procédures d’admission d’étudiants étrangers dans le cadre de l’affaire d’un présumé trafic de diplômes au profit d’étudiants de nationalité chinoise. Début novembre 2009, Laroussi Oueslati démissionne.
  • Rentrée 2013 : l’université du Sud-Toulon-Var devient l’université de Toulon.

Composantes d’enseignement

L’université est structurée en plusieurs types de composantes d’enseignement:

Unités de formations et de recherche

  • UFR Sciences et Techniques
  • UFR STAPS
  • UFR de Droit (Doyen actuel: M. Di Manno, professeur de droit administratif et constitutionnel notamment).
  • UFR Sciences Économiques et de Gestion
  • UFR Lettres et Sciences Humaines
  • UFR Sciences de l’Information et de la Communication – Institut Ingémédia

Instituts

  • École d’ingénieurs SeaTech
  • Institut d’Administration des Entreprises
  • Formation continue site internet

Institut universitaire de technologie

  • IUT de Toulon

(source Wikipédia)

Art Lettres Langues
Droit Économie Gestion
Sciences Humaines et Sociales
Sciences Technologies Santé