L’université Paris-I-Panthéon-Sorbonne, ou université Panthéon-Sorbonne, est un établissement multidisciplinaire de l’enseignement supérieur français, spécialisé dans les domaines des sciences économiques et de la gestion, des arts et des sciences humaines, du droit et des sciences politiques. Elle était membre fondateur de heSam Université, qu’elle a quitté le 16 novembre 2016.

Ses centres administratifs sont situés au cœur du Quartier latin de Paris, mais elle possède également plus d’une vingtaine d’antennes dans d’autres arrondissements ainsi qu’en Égypte et en Turquie.

Héritière à la fois de la Sorbonne et de la faculté de droit et des sciences économiques de Paris, l’université Paris-I accueille aujourd’hui environ 40 000 étudiants répartis en dix unités de formation et de recherche (UFR) et quatre instituts. Elle offre des formations dans le domaine des sciences juridiques et politiques, des sciences économiques et de gestion et des arts et sciences humaines.

Histoire

Création de l’université

À la suite des événements de mai 1968, l’université de Paris a été divisée en 7 universités nouvelles, à l’initiative des universitaires eux-mêmes. À l’instigation notamment des professeurs François Luchaire (droit public), Henri Bartoli (économie) et Hélène Ahrweiler (sciences humaines), l’université Paris-I (Panthéon-Sorbonne) est née en 1971 du regroupement d’une partie de la faculté de droit et sciences économiques (Panthéon) et d’une partie de la faculté des lettres et sciences humaines (Sorbonne). En droit, la plupart des privatistes et des historiens du droit, une partie importante des publicistes et un économiste avaient choisi de perpétuer l’ancienne faculté avec l’université Panthéon-Assas alors que leurs collègues faisaient le pari d’une université pluridisciplinaire en ralliant l’université Paris-I. En lettres, similairement, la plupart des professeurs de la Sorbonne ont rejoint l’université Paris-Sorbonne, ceux qui restaient Paris-I.

Depuis sa création, Paris-I a vu ses effectifs d’étudiants augmenter de 50 % et la proportion d’étudiants de troisième cycle s’accroître constamment. Cette croissance, accompagnée de l’apparition de nouvelles disciplines (administration économique et sociale, mathématiques appliquées et sciences sociales), a nécessité l’attribution de nouveaux locaux qui ont augmenté la capacité d’accueil et la dispersion de l’université : centre Saint-Charles pour les arts plastiques (1973), centre Tolbiac (aujourd’hui centre Pierre-Mendès-France) (1973), centre de recherches historiques et juridiques de la rue Malher (1972), centre René-Cassin pour le premier cycle de droit (1990), Maison des sciences économiques (1998) pour la recherche dans ces disciplines et centre Broca où s’installe l’Institut d’administration des entreprises en 2001.

Rapprochements institutionnels des années 2000

À la suite de la mise en place en France de Pôles de recherche et d’enseignement supérieur (PRES) en 2006, l’université s’est successivement impliquée dans plusieurs projets d’association d’établissements d’enseignement supérieur, ainsi que dans un projet élaboré dans le cadre du Plan campus à partir de janvier 2008.

L’université commence à travailler autour du projet du PRES Paris Centre Universités à partir de janvier 2006 qui inclut d’autres universités parisiennes dont Paris V et Paris VII. Le projet n’aboutit pas, ces deux dernières universités se rapprochant finalement du projet Sorbonne Paris Cité et l’université commence au début de l’année 2010 à se rapprocher d’autres établissements autour du projet Hautes Études-Sorbonne-Arts et Métiers. L’établissement quitte cependant ce groupement en .

L’université travaille au même moment avec d’autres partenaires autour du projet du campus Condorcet dans le but d’ouvrir un nouveau campus au nord de Paris. Le projet est retenu en 2008 dans le cadre du plan campus.

Départements d’études

Il y a dix unités de formation et de recherche à l’université Paris-1 Panthéon-Sorbonne reparties en trois départements d’études :

  1. Sciences économiques et de gestion
    1. Département d’économie (UFR 02)
    2. École de management de la Sorbonne (EM Sorbonne) (UFR 06) – Gestion et économie d’entreprise
    3. Mathématiques et informatique (UFR 27)
  2. Sciences humaines
    1. Histoire de l’art et archéologie (UFR 03)
    2. Arts plastiques et sciences de l’art (UFR 04)
    3. Géographie (UFR 08 : Institut de géographie)
    4. Histoire (UFR 09)
    5. Philosophie (UFR 10)
  3. Sciences juridiques et politiques
    1. École de droit de la Sorbonne
    2. Département de science politique de la Sorbonne (UFR 11)

Instituts et établissements rattachés

Il y a également sept instituts d’études et de recherches :

  1. Institut de démographie de l’université Paris-I (IDUP)
  2. Institut d’étude du développement économique et social
  3. Institut des sciences sociales du travail
  4. Institut de recherche et d’études supérieures du tourisme
  5. Institut d’études judiciaires Jean-Domat
  6. Institut des assurances de Paris
  7. Institut français de la communication

Enfin, il y a également un établissement public rattaché :

  1. Institut d’administration des entreprises de Paris (IAE Paris)

Classements

Times Higher Éducation

Dans le palmarès de mai 2016 du Times Higher Education, l’université est parvenue à se maintenir dans ce classement international, en occupant le 91e-100e rang, à égalité avec l’Insead et l’Ecole polytechnique. Devancée par l’Ecole normale supérieure (ENS) et l’université Pierre et Marie Curie (UPMC), Paris 1 Panthéon-Sorbonne se hisse au troisième rang français.

En 2014, le Times Higher Education, classait l’établissement dans le top 100 mondial en 2011, puis parmi les 60 universités les plus réputées du monde en 2014.

Classement Le Point – Le Figaro

L’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne est classée à différents rangs dans des classements effectués par la presse française. Selon Le Point, elle arrive, dans les universités de « droit, économie, et gestion », avec plus de 94 % de taux d »insertion à l’obtention du diplôme. D’après Le Figaro, elle arrive au 10e rang national concernant ses taux d’insertion professionnelles et de salaire. Selon les filières, certaines formations (Masters 2 Conseil, Masters 2 Transports internationaux et logistique, Masters 2 Comptabilité Contrôle Audit,…) ont des statistiques d’insertion à 100% avant l’obtention du diplôme avec une moyenne salariale de 38000 euros bruts annuel.

QS World University Rankings by Subject

En 2016, dans la sixième édition du QS World University Rankings by Subject, l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne est l’établissement français le plus cité, en étant présent dans huit disciplines majeures : économie, archéologie, droit, histoire, science politique, art & design et philosophie.

En économie, Paris 1 Panthéon-Sorbonne (51e-100e rang mondial) arrive en troisième position des établissements français, derrière Polytechnique et Sciences Po.

En droit, l’université demeure être le seul établissement français dans le Top 50, et gagne cinq rangs sur le plan mondial pour occuper la 20e place du classement général. En Philosophie, l’établissement est également le premier français, avec son 23e rang international, devançant juste d’une place l’ENS.

En science politique, l’université est le deuxième établissement français avec son 51e-100e rang international, tout comme en art & design.

L’université se classe en archéologie au 12e rang mondial et à la première place nationale. En Histoire, Paris 1 Panthéon-Sorbonne conserve son leadership français et se hisse désormais au 18e rang international.

En 2014, le classement QS World University Rankings (un classement des 800 meilleures universités du monde) classe l’université Paris-I-Panthéon-Sorbonne 44e en économie et économétrie, 43e en géographie, 13e en histoire, 22e en philosophie, 27e en droit .

Selon ce même classement elle est classée 1re en France en économie, économétrie, finance, droit, philosophie, histoire et géographie; 2e en science politique et relations internationales après Science Po Paris.

L’université Paris-I-Panthéon-Sorbonne occupe la 33e place mondiale en arts et humanités (1re en France) dans le classement Times Higher Education 2015-2016.

En 2013, l’école de droit de l’université Paris-I-Panthéon-Sorbonne est placée 18e au niveau mondial par le classement QS World University Rankings by Subject 2013 – Law (et première en France).

(source Wikipédia)

Sciences économiques et de gestion
Sciences humaines
Sciences juridiques et politiques