L’université Savoie-Mont-Blanc, anciennement dénommée université de Savoie et officiellement intitulée université de Chambéry, est une université française située dans les départements de Savoie et Haute-Savoie, plus précisément sur les communes de Chambéry, Le Bourget-du-Lac et Jacob-Bellecombette en Savoie et Annecy-le-Vieux en Haute-Savoie.

Elle a été créée en 1979 à partir de collèges universitaires créés dès 1960, et est membre fondateur du PRES Université de Grenoble depuis juillet 2010. Elle a opté en 2014 pour le statut d’associé de la ComUE Université Grenoble Alpes.

Pluridisciplinaire, elle forme plus de 14 000 étudiants dans les domaines des Sciences et Technologies, Art, Lettres, et Langues, Droit, Économie, Gestion et Sciences Humaines et Sociales, et la recherche s’effectue au sein de 19 laboratoires de recherche.

Le 27 mai 2014, le conseil d’administration de l’établissement s’est prononcé pour une évolution du nom d’usage de l’établissement. En 2015, l’université de Savoie change d’identité et devient l’« Université Savoie Mont Blanc ».

Histoire

Premières délocalisations universitaires

Capitale du comté puis du duché de Savoie, de 1295 à 1563, à l’apogée des États de Savoie, Chambéry n’accueille aucun établissement universitaire, contrairement à la nouvelle capitale Turin qui obtient une université dès 1405, et n’obtient que la création d’« écoles préparatoires » préparant les étudiants savoyards avant le départ pour Turin.

La Savoie est annexée à la France en 1860, et plusieurs administrations y sont créées. Un rectorat, commun aux deux départements de Savoie et de Haute-Savoie nouvellement créés, est ainsi institué pour gérer l’enseignement. Cependant, contrairement aux autres rectorats français, celui-ci ne dispose pas d’université, et les étudiants de l’académie sont orientés vers les universités de Grenoble et de Lyon pour poursuivre leurs études. Une école préparatoire à l’enseignement supérieur des Sciences et des Lettres, ainsi qu’une école pratique des sciences sont instituées à Chambéry par un décret du pour ce public. Ces écoles se voient dotées de bâtiments dédiés, construits de 1890 à 1892 dans l’actuelle rue Marcoz. Le rectorat de Chambéry est supprimé en 1920, mais l’école préparatoire est conservée tout en se spécialisant dans la préparation à l’entrée dans l’institut polytechnique de Grenoble.

En 1948 sont instaurés en France des cours de propédeutique, ce qui permet d’aligner les enseignements des anciennes écoles préparatoires sur les enseignements universitaires. En 1966, les enseignements de propédeutiques sont réformés avec l’introduction du DEUG, ce qui pousse la durée des formations dispensées à Chambéry de un à deux ans5.

Le centre universitaire de Savoie

Le centre universitaire de Savoie est instauré à partir des deux collèges universitaires de Lettres et de Science en 19705. Les réformes universitaires qui font suite à mai 68 obligent les universités à se structurer sous la forme d’unités d’enseignement et de recherche, et les collèges universitaires présents à Chambéry en profitent en adoptant cette forme pour se réunir en centre universitaire en même temps que d’autres centres du même type se constituent à Angers, Perpignan, Valenciennes, ou Le Mans, et au moment ou à Grenoble, l’ancienne université de tutelle, doit faire face à sa partition en trois nouvelles universités.

Cette autonomisation s’accompagne du développement de bâtiments nouveaux, et dès 1969 le campus de la colline Jacob-Bellecombette commence à prendre le relais des bâtiments de la rue Marcoz. L’établissement élargit aussi ses formations, avec le développement de formations de deuxième cycle, ou liées à des problématiques locales, et dès 1973-1975 certains de ces enseignements se développent jusqu’au niveau du troisième cycle. Enfin, des formations s’ouvrent pour la première fois à Annecy en 1973 avec la création de deux départements d’IUT, l’un de mécanique, et l’autre de technique de commercialisation.

L’université de Savoie

L’université de Savoie est créée par un décret du 27 juin 1979, à effet du 1er octobre 1979. Elle connait dès le début des problèmes liés à une croissance rapide du nombre de ses étudiants et doit trouver des solutions pour s’agrandir. Le centre-ville de Chambéry est alors en partie délaissé pour un terrain à 10 km de la ville lorsque la base aérienne du Bourget-du-Lac ferme en 1983. La faculté des sciences y déménage dès 1986, en laissant ses anciens locaux aux facultés de droit, de lettres, et d’économie, et y dispose dès 1992 d’un complexe de bâtiments neufs. L’université ouvre par ailleurs une École supérieure d’Ingénieurs du Génie de l’Environnement et de la Construction sur ce campus en 1989.

Le 16 juillet 2010, l’université de Savoie devient membre fondateur du PRES Université de Grenoble.

En 2015, l’université change de nom et de logo pour devenir l’Université Savoie Mont Blanc.

Composantes

Unités de formation et de recherche

  • UFR Lettres, Langues & Sciences Humaines – LLSH
  • UFR Faculté de Droit – FD
  • UFR Sciences et Montagne – SceM (Issue du regroupement de UFR Centre Interdisciplinaire Scientifique de la Montagne – CISM et de l’UFR Sciences Fondamentales et Appliquées – SFA depuis le 1er janvier 2016)

Instituts et écoles

  • IUT d’Annecy
  • IUT de Chambéry (site du Bourget-du-Lac – Savoie Technolac)
  • IAE Savoie Mont-Blanc
  • Polytech Annecy-Chambéry

(source Wikipédia)

Art, lettres, langues
droit, économie, gestion
sciences humaines et sociales
Sciences, technologies, santé