Quel modèle de CV choisir pour se démarquer ?

La première étape pour chercher un emploi ou un stage consiste à rédiger son CV. 

La toute première impression que se feront les recruteurs à votre égard se fera à travers lui, avant même de vous avoir rencontré. Sa réalisation en est d’autant plus importante qu’il sera votre passeport pour une possible rencontre physique. Aussi, selon certaines circonstances, la forme du CV peut changer : en fonction du pays mais aussi en fonction du type d’emploi que vous recherchez.

Au cours des dernières années, les modèles de CV se sont multipliés, chacun mettant en évidence un domaine ou une capacité spécifique. Aujourd’hui, les 3 modèles les plus utilisés sont : le modèle anti chronologique, le modèle thématique et le modèle européen.

Le modèle anti chronologique :

C’est le modèle le plus utilisé. Il doit son nom au fait que les expériences (travail et études) ne sont pas mentionnées dans l’ordre chronologique mais de la plus récente à la plus ancienne. En ce qui concerne les études, il s’agit de mentionner les diplômes obtenus ainsi que les spécialisations, le cas échéant. Pour ce qui est des expériences, tâchez de détailler les missions effectuées en prenant soin de commencer par celles le plus en lien avec le poste que vous recherchez.

L’objectif du recruteur est d’en savoir plus sur vous pour mieux vous cerner, pas de vous juger. Il ne s’attend pas à ce que vous ayez déjà travaillé pendant des années ! Aussi, si vous n’avez pas encore beaucoup d’expérience professionnelle, n’hésitez tout de même pas à mentionner vos jobs étudiants : contrairement à ce que l’on pourrait croire, il prouvent que vous êtes prêts à mettre la main à la pâte ! De même, si vous faites partie d’associations ou avez participé à des projets, mentionnez-les, ils sont aussi appréciés !

Avez-vous déjà participé aux stimulations des Nations Unies (MUN) ou gagné un prix ? Avez-vous organisé ou aidé à organiser un grand évènement pour une association ? Êtes-vous trésorier d’un club sportif ou d’un groupe bénévole ? Tous ces rôles sont de grandes expériences à absolument ajouter à votre CV pour montrer vos compétences. On vous conseille d’utiliser une liste à puces pour présenter ces activités en indiquant brièvement le projet, sa description et le résultat obtenu. Les entreprises recherchent ce genre d’expériences car elles en disent beaucoup sur le candidat et sa personnalité.

Le modèle thématique :

Dans le modèle thématique, ce sont les compétences qui sont mises en évidence. Elles sont regroupées par thèmes, sans prendre en compte la chronologie ou le résultat obtenu. Ce modèle est très utile si vous souhaitez montrer vos expériences dans un secteur en particulier et donc continuer à travailler dans ce secteur. Le modèle thématique peut aussi permettre de cacher toute une période d’inactivité.

Lisez la description du poste et essayez de comprendre ce que l’entreprise recherche. Habituellement, la description de l’emploi comporte une section « compétences recherchées » qui spécifient ce que l’employeur cherche pour ce rôle. C’est la raison pour laquelle il vaut mieux éviter d’envoyer ce même CV à plusieurs employeurs différents. Les entreprises recherchent souvent des compétences et traits de personnalité très spécifiques.

Lorsque vous écrivez un CV thématique, rappelez-vous d’adapter les compétences acquises et les leçons apprises en fonction des exigences du poste en laissant de côté celles qui ne coïncident pas. Less is more : dans certains cas, il est préférable d’être compatible avec quelques éléments du poste plutôt que de vouloir impressionner l’employeur avec trop d’informations.

Le modèle européen :

Enfin, le modèle européen a été proposé par la Commission Européenne en 2002 pour unifier les normes. Ce modèle vise à promouvoir la mobilité professionnelle au sein de l’Europe. Il a pour but de faciliter la communication entre le citoyen et les employeurs. Graphiquement, ce CV est présenté différemment. On écrit seulement sur 2/3 de la page, verticalement et elle est divisée en 3 parties différentes.

On commence par mentionner ses informations personnelles puis ses expériences professionnelles ou ses études. Il faut alors spécifier la chronologie, le rôle occupé et l’employeur. Ensuite sont présentées, les compétences linguistiques : on établit le niveau de connaissances détenu dans une ou plusieurs langues étrangères. La nouveauté dans le fait qu’une partie permet au candidat de décrire d’autres compétences. Vous pouvez alors parler librement de compétences artistiques, informatiques, organisationnelles, sociales, etc.

Une section dédiée aux profils sur les réseaux sociaux peut aussi faire la différence. En effet, les employeurs les utilisent surtout pour en savoir plus sur vous de manière générale. L’idée n’est pas de communiquer sur vos réseaux en fonction de ce que pourrait voir votre potentiel futur employeur, mais plutôt, au moins, de veiller aux droits donnés aux personnes ne faisant pas partie de vos contacts. L’employeur doit juste comprendre si vous serez une personne agréable et préparée. Donc vous pouvez créer une section supplémentaire dédiée aux réseaux sociaux pour montrer votre personnalité.

Avantages et inconvénients du modèle européen :

Il y a eu de nombreux différends concernant le modèle de CV européen, aussi appelé Europass. En effet, il présente des avantages mais aussi des inconvénients qui font encore débat aujourd’hui. Tout d’abord, les expériences de formation : pour toute personne ayant terminé ses études avec peu d’expérience de travail, le CV européen est approprié. Mais pour ceux qui ont beaucoup d’expériences professionnelles, il est susceptible de devenir une longue liste ennuyeuse. Donc beaucoup ont jugé cette catégorie inutile voire nuisible.

En bref, les avantages et inconvénients sont nombreux et différents dans chaque cas. Choisissez le bon modèle en pensant à l’employeur et surtout en fonction des expériences que vous voulez mettre en valeur.

 

Discover Tutored