#Interview | Comment gérer un entretien téléphonique ?

Vous passez un entretien téléphonique ? 

L'entretien téléphonique est souvent la première étape des processus de recrutement. Ce genre d’entretien permet aux entreprises d’avoir un premier contact avec vous. Il ne faut donc pas le sous-estimer et avoir quelques astuces en tête. 

Grâce aux témoignages des utilisateurs tutored et aux conseils de nos entreprises partenaires, nous avons recueilli une série de conseils pour vous aider à gérer au mieux vos entretiens téléphoniques.

1. Lieu

Vous ne choisissez évidemment pas le moment où l’on vous appelle. Si vous avez postulé à des offres et voyez un numéro que vous ne connaissez pas vous appeler à un moment où vous êtes occupé(e) ou dans un environnement bruyant ou trop distrayant pour vous, ne décrochez pas. Votre interlocuteur vous laissera un message. Cela vous permettra de choisir le moment où vous rappellerez et de bien vous préparer. Évitez alors les endroits bruyants : pas de voitures qui démarrent ou autres cris pour vous dire que le déjeuner est prêt (histoire vraie racontée par un recruteur). Cherchez un endroit isolé et calme où vous pourrez parler tranquillement.

2. Ton de la voix

Quel que soit le moment de la journée auquel vous passez votre entretien téléphonique, le ton de la voix est important. La personne ne vous voyant pas en personne doit pouvoir ressentir votre énergie à travers son téléphone. Aussi, vous devez d’ores et déjà lui communiquer votre enthousiasme et votre envie à rejoindre l’entreprise. Assurez-vous de bien articuler et de parler de manière audible. De plus, si jamais vous avez du mal à entendre votre interlocuteur, n’hésitez pas à le lui faire savoir tout de suite. Ainsi, votre échange pourra se dérouler au mieux pour le reste de votre conversation.

3. Questions à préparer

Pouvez-vous vous présenter rapidement : racontez vos expériences universitaires et professionnelles de manière claire et concise. Préparez à l’avance votre présentation et la ligne directive que vous souhaitez suivre pour ne pas être pris au dépourvu.

Ne mentez pas concernant votre niveau d’anglais. Les entreprises qui travaillent avec tutored nous ont raconté qu’il y a souvent des candidats qui paniquent. Ils terminent alors l’appel immédiatement car l’entretien est en anglais. Il faut donc être transparent sur vos compétences linguistiques.

Nicolas, étudiant en finance :« Pendant l'entretien téléphonique, ils m'ont demandé s'ils pouvaient me poser une question en anglais concernant mon expérience Erasmus aux Pays-Bas. On m’avait déjà posé ce genre de question durant d'autres entretiens. Il faut répondre de manière détendue ! Ils m'ont ensuite proposé une interview en face-à-face. »

4. Garder les détails en tête

Peu importe le nombre de demandes que vous avez envoyées, rappelez-vous toujours de ce dont vous avez discuté et les détails sur l’entreprise. Les phrases du genre « je ne sais pas de quelle candidature vous parlez, j’en ai envoyé tellement ! » sont bien sûr à éviter. Préférez demander à être rappelé(e) plus tard pour vous laisser le temps de vous pencher sur l’offre et l’entreprise.

Laura, étudiante en droit :« J'avais envoyé une vingtaine de candidatures à différentes entreprises. J'étais convaincue qu'elles me contacteraient par mail pour fixer un éventuel interview, mais à la place j'ai reçu un appel inattendu qui m'a prise au dépourvu ! Je ne me rappelais pas l’offre dont il s’agissait. J'ai essayé de faire semblant mais ils ont tout de suite compris que je n'avais pas la moindre idée de ce dont ils parlaient. Ils ne m’ont évidemment pas recontactée pour un entretien. Depuis, je liste toutes les candidatures que j’envoie dans un fichier Excel ! »

5. Entretien en personne

Ayez déjà une idée de vos disponibilités. Si l’entretien téléphonique s’est bien passé, il y a de grandes chances qu’on demande à vous rencontrer rapidement et que l'interlocuteur ait son agenda sous les yeux au moment où il vous pose la question.

Discover Tutored